Liban

 

4 mars 2011

Liban

Le TSL espère débuter des procédures d’ici un an - Le président du Tribunal spécial pour le Liban (TSL), Antonio Cassese, déclare aujourd’hui espérer voir le TSL entamer « quelques procédures de première instance » d'ici le début de l’année prochaine. Dans le rapport annuel du Tribunal, publié aujourd’hui, M. Cassese estime que le TSL « devrait s’attacher à finaliser la présentation des actes d’accusation, et le cas échéant les confirmer » d’ici fin-février 2012. « L’achèvement des enquêtes (...) devrait permettre au Tribunal d’entamer, avec la plus grande diligence, déjà au cours de cette troisième année d’activité, les procédures de mise en état, ainsi que quelques procédures en première instance », ajoute M. Cassese, qui indique cependant que « l’examen de l’acte d’accusation pourrait prendre davantage de temps qu’il n’avait été initialement prévu » puisqu’ « il s’agit là d’un travail considérable, nécessitant le concours d’une équipe réduite chargée d’examiner minutieusement l’acte d’accusation ainsi que les milliers de pages qui l’étayent ». Le TSL enquète sur l’assassinat en 2005 de l’ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL