Soudan/Darfour

 

6 mars 2011

Soudan/Darfour

Amnesty International estime que les victimes au Darfour ne peuvent obtenir justice - Amnesty International a dénoncé vendredi l’impunité qui sévit au Darfour et qui « va bien au-delà des plus hauts niveau des chefs de gouvernement et de milice », rappelant notamment que, malgré la promesse soudanaise d’enquêter, personne n’avait jugé pour l’attaque du village de Tabra qui avait tué 37 personnes le 2 septembre dernier. Indiquant que le Darfour ne disposait toujours pas de cour hybride tel que recommandé par le Panel de l’UA en 2009, Amnesty insiste aussi sur le fait que plusieurs pays ont refusé d’arrêter le président soudanais lors de ses déplacements à l’étranger.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD