Afghanistan/Canada

 

3 mars 2011

Afghanistan/Canada

Le gouverneur de Dand préoccupé par le retrait canadien – Le gouverneur du district de Dand, Haji Hamdullah Nazak, craint que le retrait des soldats canadiens en juillet fasse reculer les progrès réalisés dans le sud de l’Afghanistan. « S’ils arrêtent de nous aider, de nous épauler dans cet objectif majeur, nous devrons faire face à des défis, des problèmes », a affirmé le gouverneur à La Presse Canadienne. Durant leur présence à Dand, les Forces canadiennes ont utilisé la tactique du « village modèle » pour repousser l’insurrection. Dès 2009, elles ont renforcé la sécurité dans la ville de Deh-e-Bagh et ressuscité l’économie locale afin de gagner la sympathie de la population tout en créant un environnement opposé aux insurgés. Dand est ainsi devenu relativement stable comparativement aux autres districts de la province de Kandahar. M. Nazak dit vouloir convaincre les Forces canadiennes de rester « pour en finir avec tous ces défis et ces difficultés ». « Elles nous ont aidé dans des moments très difficiles en Afghanistan et je demande encore à la nation canadienne de nous soutenir, de continuer notre travail en Afghanistan », ajoute-t-il. Le gouvernement canadien a toutefois annoncé que ses troupes quitteront le sud de l’Afghanistan en juillet pour s’installer dans les environs de Kaboul afin de contribuer à la formation des soldats afghans jusqu’en 2014.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FIAS

 

 

 

États liés :

Canada