Liban

 

11 mars 2011

Liban

Un acte d'accusation «élargi» pour le TSL - Le procureur du Tribunal spécial pour le Liban (TSL), Daniel Bellemare, a annoncé par voie de communiqué qu’il élargit la portée de l’acte d’accusation déposé le 17 janvier dernier dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de l’ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri. «À la suite de l'obtention et de l'analyse d'autres éléments de preuve, le procureur du Tribunal spécial pour le Liban, Daniel A. Bellemare, a déposé aujourd'hui un acte d'accusation modifié pour confirmation par le juge de la mise en état». L’acte d’accusation, toujours confidentiel, est examiné par le juge belge, Daniel Fransen, pour approbation en vue de la publication des mandats d’arrêts. Le responsable de la communication du TSL, Crispin Thorold, a confié à la presse qu'il peut s'écouler des «mois plutôt que des semaines avant que le processus d’examen de l’acte d’accusation ne soit achevé», en raison de la quantité importante de documents à l’étude ainsi que des limitations dans la main d’œuvre du TSL.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL