Haïti

 

14 mars 2011

Haïti

Martelly ne s’oppose pas au retour d’Aristide, mais lui demande d’attendre la fin des élections - Le candidat à la présidence d'Haïti Michel Martelly affirme lundi ne voir aucun inconvénient au retour de l'ex-président Jean-Bertrand Aristide, tout en lui demandant d'attendre la fin de l'élection pour effectuer ce retour. Lors d'une conférence de presse, où il a reçu officiellement le soutien de cinq anciens candidats à la présidence et d'un groupe de sportifs, M. Martelly a déclaré que « Jean-Bertrand Aristide, tout comme le président Duvalier, a le droit de retourner dans son pays aujourd'hui, demain. Cela ne devrait pas bousculer les élections ». Mais s’il en avait l’autorité, il « lui demanderait d'attendre lundi ou mardi pour la stabilité de la période électorale ». M. Martelly a reconnu avoir le soutien de plusieurs membres du parti de l'ancien président Aristide.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH