Haïti/États-Unis

 

15 mars 2011

Haïti/États-Unis

Les États-Unis demandent à Aristide de ne pas revenir avant les élections - Les États-Unis ont exhorté hier l’ancien président haïtien en exil, Jean-Bertrand Aristide, de reporter son retour en Haïti après la fin du deuxième tour des élections présidentielles le 20 mars. Le porte-parole du Département d'État américain, Mark Toner, a dit qu'il revenait à Haïti de décider d'autoriser ou non le retour de son ancien dirigeant. Cependant, il a souligné que « l'ancien président a choisi de rester en dehors d'Haïti pendant sept ans. Revenir cette semaine ne peut être considérée que comme un choix conscient d’influencer les élections ». Il demande donc à « Aristide de retarder son retour jusqu'à ce que le processus électoral soit terminé, afin de permettre au peuple haïtien de voter dans une atmosphère pacifique », car un retour avant l'élection pourrait être « potentiellement déstabilisant pour le processus politique ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH