RDCongo/Angola

 

16 mars 2011

RDCongo/Angola

L'ONU veut des enquêtes sur les allégations d'agressions sexuelles de masse - La Représentante spéciale de l’ONU pour la violence sexuelle dans les conflits, Margot Wallström, a appelé les gouvernements congolais et angolais à enquêter sur les allégations de violences sexuelles de masse perpétrés sur des femmes expulsées d’Angola vers la République démocratique du Congo. « Suites aux allégations de femmes violées dans un contexte d'expulsions de masse de l'Angola vers la RDC et après avoir participé à des rencontres de femmes victimes en RDC, j'ai décidé de rencontrer les autorités angolaises », a-t-elle ajouté. Après avoir discuté avec celles-ci, elles lui assurèrent leur coopération et ont convenu que l’approche la plus appropriée est celle de la prévention de la violence sexuelle et de la lutte contre l’impunité. Pour le mois de janvier dernier, 182 viols ont été signalés dans sept villages situés près de la frontière entre les deux pays. Les victimes affirmaient que leurs agresseurs portaient l’uniforme des forces de sécurité angolaises.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MONUSCO

 

 

 

États liés :

Angola