Kosovo

 

17 mars 2011

Kosovo

Le Kosovo « inquiet » des arrestations – Le gouvernement kosovar se dit inquiet de l’arrestation de neuf anciens membres de l'Armée de libération du Kosovo (UCK) soupçonnés de crimes de guerre durant le conflit kosovar (1998-99). Dans un communiqué acerbe publié aujourd’hui, le gouvernement d’Hashim Thaçi critique la mission EULEX de l’UE et déclare que « tout effort d'entacher les combattants de l'UCK échouera cette fois aussi ». De son côté, EULEX « appelle le gouvernement à continuer à respecter les principes de base que l'État de droit exige, y compris le respect de l'indépendance du système judiciaire et du travail des procureurs et des juges dans celui-ci ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK