Consolidation de la paix

 

23 mars 2011

Consolidation de la paix

Vers une plus grande collaboration entre le Conseil de sécurité et la Commission de consolidation de la paix? – Le nouveau président de la Commission de consolidation de la paix (CCP), Eugène-Richard Gasana, estime aujourd’hui devant le Conseil de sécurité de l’ONU que la CCP est en mesure de faciliter le travail du Conseil à trois différents niveaux. Elle pourrait aider le Conseil à mieux définir le rôle et l'ampleur des missions onusiennes, « servir de plate-forme pour construire des partenariats et des engagements avec les acteurs clés, assurant ainsi une plus large adhésion aux opérations de consolidation de la paix et facilitant le processus de retrait des missions de maintien de la paix » et enfin, elle pourrait « assurer le suivi des progrès réalisés par les pays dans la stabilisation et la consolidation de la paix ». Créée en 2005 pour aider les pays en situation de post-conflit, la CCP œuvre actuellement dans cinq États : le Burundi, la République centrafricaine, la Guinée-Bissau, le Libéria et le Sierra Leone.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

ONU