Canada/Haïti

 

30 mars 2011

Canada/Haïti

Le Canada a craint le chaos politique en Haïti après le séisme – Le gouvernement canadien a craint qu’Haïti puisse être politiquement déstabilisé suite au séisme du 12 janvier 2010. Des documents secrets, obtenus par La Presse Canadienne, font état de l’inquiétude du gouvernement canadien quant à la « précarité de la situation politique » et aux « risques de soulèvements populaires » en Haïti. Les documents qualifient le pays de « no man’s land constitutionnel » qui a besoin d’un « véritable changement de paradigme » au sein de son gouvernement. « Haïti ... est confronté à un vide politique qui le rend vulnérable à un nombre important de menaces comme les groupes criminalisés ou les manipulations politiques », peut-on lire. Le Canada se préoccupait d’ailleurs d’une rumeur selon laquelle l'ancien président Jean-Bertrand Aristide, qui était à ce moment en exil en Afrique du Sud, « souhaite organiser son retour au pouvoir ». M. Aristide, chassé de la présidence en 2004, a effectivement fait son retour en Haïti le 18 mars dernier.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH

 

 

 

États liés :

Canada