Haïti

 

14 avr. 2011

Haïti

« Ce n’est pas à Clinton » de choisir qui sera Premier ministre, affirme Martelly - Le président élu d’Haïti, Michel Martelly, déclare au micro du service créole de la Voix de l’Amérique ne pas avoir encore arrêté son choix sur l’identité du futur Premier ministre du pays. Il affirme toutefois que ce n’est pas « à M. Clinton de me dire qui il souhaite comme Premier ministre ». Décrivant les qualités de son candidat idéal à la Primature, M. Martelly estime qu’« un Premier ministre, doit comprendre pourquoi moi, Michel Martelly j'ai été élu. J'ai été élu parce que j'ai vendu un rêve à la population. Le rôle de ce Premier ministre sera d'arriver avec son gouvernement à délivrer les promesses faites par le Président de la République. [...] La population qui m'a élu, s'attend à quelque chose, le Premier ministre doit comprendre que j'ai fait des promesses et qu'il doit livrer ces promesses à la population. Donc son profil, sera celui de quelqu'un de performant, qui donne des résultats, qui a de l'énergie, de l'ordre, de la discipline et qui travaille dans la transparence ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH