Liban

 

15 avr. 2011

Liban

Mikati refuse de céder face aux difficultés - Le Premier ministre libanais, Najib Mikati, a assuré hier qu’il ne démissionnerait pas de son poste malgré les difficultés rencontrées dans le processus de formation du nouveau gouvernement. Commencé il y a trois mois, celui-ci est notamment compliqué par les revendications inflexibles du chef du Mouvement Patriote Libre, Michel Aoun, qui demande le port folio du Ministère de l’intérieur. Ce dernier avait par ailleurs déploré il y a trois jours, à la grande surprise du Premier ministre, qu’aucun progrès n’avait été fait. « Le but du Cabinet est de résoudre les problèmes et non pas d’être un problème en plus pour le pays. C’est la raison de ce retard », explique M. Mikati.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL