Liban/Italie/Irlande

 

23 avr. 2011

Liban/Italie/Irlande

Liban : incertitude face à une possible réduction du contingent italien – L’Italie, dont le contingent est le plus important de la FINUL, pourrait bientôt retirer près de 1000 soldats actuellement déployés à la frontière libano-israélienne. Le ministre italien de la Défense, Ignazio La Russa, a en effet déclaré mercredi que pour des raisons budgétaires, le pays allait réduire son engagement militaire à l’étranger. De son côté, le porte-parole de la FINUL, Neeraj Singh, affirme ne pas avoir été informé par le gouvernement italien d’une éventuelle réduction. L’ambassade italienne au Liban confie ne pas avoir non plus d’information confirmant ou infirmant les déclarations de M. la Russa. De son côté, le ministre irlandais de la Défense, Allan Shatter, a annoncé jeudi que son gouvernement procèderait dès le mois prochain au déploiement d’un contingent de 440 soldats au sein de la FINUL.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL

 

 

 

États liés :

Irlande Italie