Kosovo/Serbie

 

27 avr. 2011

Kosovo/Serbie

La négociatrice kosovare ne veut pas traiter d'enjeux politiques avec la Serbie - La négociatrice en chef du Kosovo, Edita Tahiri, déclare aujourd'hui à la presse serbe, que le dialogue entre le Kosovo et la Serbie deviendrait inacceptable si des enjeux politiques, tels que l’intégrité territoriale du Kosovo, étaient discutés, puisque son pays a accepté de traiter uniquement de sujets techniques. Elle ajoute que le sujet des frontières est très «dangereux» en raison des complications qui pourraient en découler, notamment en vue d’une intégration européenne. Elle précise qu’elle demeure optimiste quant au processus de négociations, du fait du caractère constructif des discussions avec le chef de la délégation serbe, Borislav Stefanovic. Ces propos surviennent alors que M. Stefanovic a récemment affirmé que la Serbie ne refuserait pas de parler d’une possible division du Kosovo, plus particulièrement de la région au nord du Kosovo qui est frontalière à la Serbie et où la communauté serbe est très importante.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

KFOR MINUK