Liban

 

30 avr. 2011

Liban

L'absence de gouvernement paralyse la politique étrangère libanaise - L’ancien directeur général du ministère libanais des Affaires étrangères Fouad Turk rappelle les conséquences de l’absence de gouvernement lors d’un entretienavec le quotidien Daily Star. C’est ainsi qu’alors que l’ensemble de la région est secouée par des changements politiques, « personne peut prendre de décisions claires à propos des évènements régionaux. Le Liban est membre du Conseil de sécurité, tout en représentant la Ligue arable, pas simplement lui-même ». Il faisait notamment allusion à la situation en Syrie, où le Liban s’est abstenu plus tôt cette semaine de dénoncer les violences. Le gouvernement de Saad Hariri est tombé à la mi-janvier et des tractations politiques sont encore en cours afin de mettre fin à ce vide politique.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL