Soudan/Darfour

 

5 mai 2011

Soudan/Darfour

Le JEM rejette les accusations d’obstruction au processus de Doha

Le JEM a rejeté hier les accusations du négociateur soudanais, Amin Hassan Omer, que le groupe rebelle obstrue le processus de Doha notamment en ayant divulgué le projet d’accord de paix. Selon le porte-parole du JEM, Gibreel Adam Bilal, « les accusations du gouvernement sont fausses et non fondées (…) nous sommes ici pour négocier un accord de paix, mais nous ne pouvons nous limiter au 7 mai comme date butoir ». Il ajoute « nous n’avons aucun intérêt à divulguer le projet d’accord de paix, car nous ne pouvons faire la promotion d’un document que nous souhaitons amender ». Les médiateurs vont organiser du 18 au 23 mai une conférence avec les parties prenantes du Darfour afin d’adopter un accord de paix final.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD