États-Unis/Al-Qaïda

 

8 mai 2011

États-Unis/Al-Qaïda

La cache de Ben Laden était un centre de commandement d’Al-Qaïda

Après avoir assumé pendant des années que le réseau Al-Qaïda fonctionnait de manière quasi-autonome, les services de renseignements américains pensent désormais que la résidence d’Oussama Ben Laden à Abbottabad lui servait de centre de commandement. Selon le Pentagone, la masse de documents retrouvés dans sa cache correspond à une « petite bibliothèque d'université » et constitue « la plus grande source d’informations jamais obtenue d’une seule source ». Dans un entretien diffusé en fin de journée sur la chaîne de télévision CBS, le président américain Barack Obama affirme que grâce à tous ces documents, les États-Unis ont « maintenant l'opportunité (...) de vraiment vaincre Al-Qaïda dans au moins cette région frontalière entre le Pakistan et l'Afghanistan ». Plus qu’un penseur stratégique, Ben Laden était donc, selon les États-Unis, impliqué dans les prises de décision et la planification des activités du réseau. Les services de renseignement pakistanais qualifient ces allégations de « ridicules », mettant de l'avant le fait qu'il ne disposait ni de téléphone, ni de connexion Internet.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FIAS

 

 

 

États liés :

États-Unis