ONU/Enfants soldats

 

11 mai 2011

ONU/Enfants soldats

L’ONU s’inquiète de la recrudescence des attaques contre les écoles et les hôpitaux

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s’inquiète aujourd’hui de la recrudescence des attaques contre les écoles et les hôpitaux. Dans son dixième rapport annuel sur les enfants et les conflits armés, M. Ban se dit préoccupé de la fermeture, temporaire ou définitive d’un nombre de plus en plus important d'écoles et de centres de santé face aux menaces de certains groupes armés. La Représentante spéciale de l'ONU pour les enfants et les conflits armés, Radhika Coomaraswamy, estime que « les écoles doivent être des endroits surs dédiés à l'apprentissage et au développement pour tous les enfants. Elles devraient rester des endroits en paix. Ceux qui attaquent les écoles et les hôpitaux doivent savoir qu'ils devront rendre des comptes ». Le rapport recommande d’ajouter les groupes visant les écoles et les hôpitaux sur la liste noire des groupes qui recrutent et utilisent les enfants pour combattre.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

ONU