Somalie

 

7 août 2011

Somalie

Les troupes gouvernementales et l'AMISOM investissent prudemment les quartiers désertés par les shebabs

Les chars et engins blindés des troupes gouvernementales, appuyés par l’AMISOM, progressent lentement dans les quartiers de la capitale qui abritaient A-Shebab. Un nombre indéterminé de rebelles sont encore présents dans quelques secteurs du nord, provoquant quelques accrochages qui ont notamment conduit à la mort d’un soldat du TFG et d’un rebelle. « Les troupes gouvernementales et les soldats de la paix de l'AMISOM ont investi plusieurs positions, y compris le stade de Mogadiscio. Nous continuons d'avancer avec précaution dans les places fortes des shebabs », explique le colonel Yussuf Dhegobadan, un haut responsable militaire somalien. « Un petit nombre d'entre eux tentent de tirer profit de notre progression pour mener des attaques désespérées mais nous leur faisons face et nous les éliminerons rapidement », ajoute-t-il. Selon un porte-parole de l'AMISOM, Ndayiragije Come, les troupes du TFG contrôlent désormais 90% de la capitale. Les rebelles d'Al Shebab ont précipitamment quitté leurs positions dans la capitale Mogadiscio hier, justifiant ce retrait par un « changement de tactique militaire ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM BUPNUS EUTM- Somalie