Liban

 

17 mai 2011

Liban

Jumblatt presse à nouveau Mikati et Sleimane

Pour la seconde fois en une semaine, le chef du Parti socialiste progressiste, Walid Jumblatt, a appelé hier la coalition du 8 mars à une formation rapide du cabinet. Selon lui, le Liban est en effet confronté à des « dangers importants » étant donné la vague de changements dans le monde arabe. « La question n’est pas de former un gouvernement et d’avoir un ministre. Il s’agit du futur du Liban et du risque de détruire tous les progrès accomplis suite aux Accords de Taïf si le blocage persiste », avertit-il. M. Jumblatt avait déjà condamné la lenteur de la formation du cabinet la semaine dernière, menaçant de retirer le support de son bloc à la majorité parlementaire.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL