Serbie/UE

 

26 mai 2011

Serbie/UE

Un pas en avant vers l'adhésion à l'UE

Suite à l’arrestation de Ratko Mladic, le président serbe Boris Tadic se dit « convaincu » d’avoir « ouvert la porte vers le statut de candidat, les négociations et finalement vers l'adhésion à l'UE ». « Plus personne dans le monde n'a de dilemme que la Serbie coopère pleinement avec le Tribunal de la Haye et qu'elle fera tout pour finir ce travail en arrêtant Goran Hadzic », ajoute-t-il. Le commissaire européen chargé de l'Élargissement, Stefan Füle, salue en effet « un geste historique (...) qui démontre que la Serbie a compris l'importance cruciale de la réconciliation régionale », qui « fait partie des critères politiques pour le processus d'adhésion à l'UE ». L'arrestation de Ratko Mladic était une des principales conditions posées par l’UE à l'adhésion future de la Serbie, et les derniers rapports du Procureur du TPIY, Serge Brammertz, faisaient état d’une coopération insuffisante de la part du gouvernement serbe.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR - Althea EULEX-Kosovo KFOR MINUK MPUE OSCEBIH

 

 

 

Organisations liées :

UE

 

 

 

États liés :

Serbie