Somalie

 

26 mai 2011

Somalie

La communauté internationale perd patience face aux dissensions politiques somaliennes

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a estimé hier lors d’un discours à Addis Abeba que les tensions politiques au sein des institutions fédérales somaliennes de transition font « perdre patience au Conseil de sécurité » et aux donateurs. Affirmant que les participants au Sommet de l’UA pouvaient « être fiers des succès de l’AMISOM ces derniers mois », il rappelle que « le processus de paix est a un point critique » et que « les Institutions fédérales de transition doivent montrer de réels progrès sur des points clés comme l'élaboration d'une constitution, la sensibilisation politique, la réconciliation, la mise à disposition de services de base et l'amélioration de la sécurité ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM