Bosnie/Serbie

 

27 mai 2011

Bosnie/Serbie

La Serbie indique que Mladic est apte à être jugé par le TPIY

La juge du Tribunal serbe pour les crimes de guerre à Belgrade, Maja Kovacevic, annonce aujourd’hui que Ratko Mladic est transférable vers le TPIY, qui l’accuse de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et de génocide. « Il a été établi (par une Commission de médecins) que le général Ratko Mladic est physiquement apte à suivre l'audience, il a refusé de recevoir l'acte d'accusation du TPIY et nous avons ensuite décidé que les conditions pour son transfèrement étaient remplies », indique-t-elle. L’audience d’hier soir devant le juge serbe a cependant du être interrompue « à cause de sa santé fragile », explique l’avocat du général, Milos Saljic. Un quotidien serbe, Blic, contredit ces allégations en affirmant qu’il est « apte à communiquer » et même « par moments arrogant ». Pour un autre quotidien serbe, Kurir, « Mladic a du mal à parler, une de ses mains tremble, et c'est un voisin qui l'a aidé à s'habiller ». Le fils de M. Mladic, Darko, précise de son côté que son père a été victime de deux attaques cérébrales qui lui ont paralysé une partie de la main droite et l’empêchent de parler correctement ; il estime de plus qu’il n’est pas coupable ni transférable. Le ministère russe des Affaires étrangères a appelé pour sa part à un procès « impartial » qui ne doit pas être « utilisé pour faire traîner en longueur de manière artificielle l'activité du TPIY ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR - Althea MPUE OSCEBIH

 

 

 

États liés :

Serbie