Liban/Italie/Irlande

 

29 mai 2011

Liban/Italie/Irlande

La FINUL assure que l’Italie prévoyait réduire sa contribution avant l’attaque du 27 mai

Le porte-parole de la FINUL, Neeraj Singh, nie tout lien de causalité entre l’attaque de vendredi dans laquelle six Casques bleus italiens ont été blessés au sud du Liban, et l’annonce, par le gouvernement italien dès le lendemain, de son intention de réduire de moitié le nombre de ses soldats déployés au pays. « Nous n’avons encore reçu aucune notification de la part de l’Italie concernant une réduction de son contingent. Il y a déjà eu plusieurs articles dans les médias italiens et libanais à propos d’une réduction de la contribution italienne, donc il n’y a rien de nouveau », affirme M. Singh, qui ajoute qu’il est normal de les pays contributeurs réduisent ou augmentent leur contribution selon leurs besoins ou ceux de la FINUL. Il annonce d’ailleurs que l’Irlande déploiera bientôt un contingent au Liban.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL

 

 

 

États liés :

Irlande Italie