Soudan/ONU

 

18 juin 2011

Soudan/ONU

L'ONU condamne l'attaque sur ses casques bleus

Le porte-parole de l’ONU, Martin Nesirky, a condamné hier la détention de quatre casques bleus qui patrouillaient dans la ville de Kadugli, avant-hier. « Les Forces armées soudanaises, l'Armée populaire de libération du Soudan et les autres groupes armés doivent immédiatement cesser les intimidations et le harcèlement visant le personnel de l'ONU, dont la présence est cruciale pour fournir l'assistance humanitaire nécessaire aux populations vulnérables », avertit M. Nesirky. De plus, il indique que la MINUS va maintenir le « périmètre de protection » établi autour de sa base à Kadugli, où des milliers de déplacés se sont réfugiés, et qu’elle va continuer à assurer la protection de l’entrepôt du PAM ainsi que d’autres points clés à Kadugli. Il ajoute qu’un contingent de 120 casques bleus a été transféré de Juba à Kadugli afin d’assoir la présence de la MINUS dans la région, toujours en proie à des affrontements malgré la conclusion d'un accord avant-hier.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUS

 

 

 

Organisations liées :

ONU