ONU/Réfugiés

 

20 juin 2011

ONU/Réfugiés

80% des réfugiés se trouvent dans des pays en développement, dénonce le HCR

À l’occasion de la journée mondiale des réfugiés , le Haut commissaire aux réfugiés de l’ONU, Antonio Guterres, commente le dernier rapport du HCR, publié aujourd’hui. Selon ce rapport, le nombre de réfugiés a atteint 15,6 millions de personnes en 2010, soit un nombre record en 15 ans, auquel s’ajoute 27,5 millions de déplacés internes et près de 850 000 demandeurs d’asile. M. Guterres explique cette situation par l’éclatement de nouvelles crises en plus de la persistance d’autres conflits. En effet, près du tiers des réfugiés en 2010 sont de nationalité afghane, suivi par les Irakiens et les Somaliens. Le rapport indique aussi que plus de 80% des réfugiés se trouvent dans des pays en développement, une situation qui, selon M. Guterres, remet en question les préjugés entretenus par les pays industrialisés. En effet, le Pakistan, l’Iran et la Syrie accueillent à eux seuls plus du quart des réfugiés dans le monde. Par exemple selon le rapport, le Pakistan accueille 710 réfugiés pour chaque dollar de son PIB alors que l’Allemagne, le pays industrialisé qui accueille le plus de réfugiés, n’en accueille que 17. De plus, M. Guterres constate « un profond déséquilibre dans le soutien international aux personnes déracinées ». Il demande ainsi aux pays de faire plus d'efforts afin d'améliorer la situation des réfugiés notamment en dénonçant leurs conditions de confinement dans les camps et en exhortant les pays industrialisés de « maintenir leur frontières ouvertes ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

ONU