RDCongo

 

24 juin 2011

RDCongo

Le HCR va enquêter sur les viols présumés dans l’Est du pays

Le Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) indique que des ONG locales ont estimé le nombre de cas de viols commis autour du 10 juin à Nyakiele et Abala au Sud-Kivu à 170. Selon le porte-parole du HCR à Kinshasa, « ce sont des chiffres que nous devons vérifier (…) une mission inter-agences de l’ONU part dans la zone samedi, et nous envoyons aussi une équipe mobile de réponse d’urgence ». Le HCR précise que cette équipe mobile « est composée de l’ONG italienne Coopi, qui fournira un appui psycho-social aux victimes, et d’Oxfam, chargé de la protection et qui collectera des données sur ce qui s’est passé ». Le député provincial du Sud-Kivu, Jean-Marie Ngoma, a déclaré hier que les viols auraient été commis par des militaires de l’armée congolaise. Par ailleurs, le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU a annoncé hier que des Casques bleus de la MONUSCO allaient être déployés dans l’Est de la RDC pour enquêter sur les viols présumés.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MONUSCO