Haïti

 

22 juin 2011

Haïti

Rejet de la nomination du Premier ministre Rouzier par le Parlement haïtien

Dans un vote de 42 contre 19, le Parlement d’Haïti a rejeté hier la nomination du Premier ministre Daniel-Gérard Rouzier par le Président Michel Martelly, citant de possibles conflits d’intérêt. M. Rouzier est notamment le fondateur de la compagnie d'électricité E-Power, qui jouit de contrats gouvernementaux. Lundi, les débats au Parlement concernant cette nomination avaient entraîné une suspension de la séance. Les critiques, fusant de toute part, dénonçaient notamment son ancien poste de consul honoraire de la Jamaïque en Haïti. D’autres l’accusaient plutôt d’évasion fiscale. Les deux chambres du Parlement haïtien sont dominées par le parti INITE, qui a soutenu le rival de Michel Martelly pour la présidence. Pour sa part, le Président Martelly, au pouvoir depuis mai seulement, a affirmé vouloir s’en tenir à la décision du Parlement. « C'est une triste journée pour Haïti, mais nous ne pouvons pas nous permettre de perdre du temps », a déclaré le président. La MINUSTAH prend acte aujourd'hui de ce rejet et invite toutes les parties à « tout mettre en œuvre, sans plus tarder, afin de doter le pays d'un gouvernement ». La recherche d’un nouveau premier ministre pourrait prendre quelques semaines.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH