Haïti

 

24 juin 2011

Haïti

L’aide internationale devrait transiter davantage par l’État haïtien selon Paul Farmer

L’Envoyé spécial adjoint de l’ONU pour Haïti, Paul Farmer, a remis hier un nouveau rapport sur l’aide en Haïti et estime que les flux financiers de l’aide internationale devraient transiter davantage par l’État haïtien. Selon M. Farmer, « le fait que 99% du financement de secours contourne les institutions publiques haïtiennes rend le leadership du gouvernement plus difficile ». L’Envoyé spécial adjoint estime que cela permettrait d’accélérer la reconstruction, de renforcer les institutions haïtiennes, de créer des emplois et d’améliorer les services publics. Par ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique que le nombre de cas de choléra est en hausse à Haïti, notamment à Port-au-Prince et dans le sud. D’après l’OMS, « depuis le 2 mai jusqu’au 12 juin, 18 182 nouveaux cas ont été recensés dans la capitale haïtienne ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH