Liban/TSL

 

30 juin 2011

Liban/TSL

Le TSL remet son acte d’accusation

Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) a remis aujourd’hui l’acte d’accusation scellé ainsi que quatre mandats d’arrêt au procureur général libanais Saïd Mirza, dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri, en février 2005. Le chef de l’opposition libanaise, et fils de M. Hariri, Saad Hariri, s'est félicité de la remise de cet acte d’accusation, déclarant qu’ « après de nombreuses années de patience, de combat […] aujourd'hui, nous sommes devant un moment historique pour le Liban aux plans politique, de la justice et de la sécurité ». Si le contenu de l’acte d’accusation est encore confidentiel, les médias locaux affirment qu’au moins un des accusés serait un haut-responsable militaire du Hezbollah. Par ailleurs, le gouvernement libanais, dominé par le Parti de Dieu, devrait annoncer aujourd’hui son programme de politique générale. L’article portant sur le TSL devrait réaffirmer l’intention du Cabinet de respecter ses engagements internationaux, à condition toutefois que ceux-ci ne mettent pas en péril la paix civile.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL