Liban/TSL

 

1er juill. 2011

Liban/TSL

TSL : le gouvernement libanais confirme le nom des quatre suspects

Le ministre libanais de l'Intérieur, Marwan Charbel, confirme aujourd’hui l’identité des quatre individus suspectés par le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) d’avoir pris part à l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri, en février 2005. M. Charbel a ainsi confirmé avoir reçu ce matin les mandats d’arrêt, émis par le TSL, à l’encontre de Moustafa Badreddine, Salim Ayyash, Assad Sabra et Hussein Anaissi. Moustafa Badreddine, un haut-responsable du Hezbollah, est soupçonné d'être le cerveau de l'attentat. Salim Ayyash, un autre haut-responsable du Parti de Dieu et détenteur d’un passeport américain, est quant à lui soupçonné d'avoir mené l'attaque. Enfin, Assad Sabra et Hussein Anaissi sont soupçonnés d'avoir collaboré avec Ahmad Abou Adas, un Palestinien ayant revendiqué l’assassinat auprès de la chaîne télévisée Al-Jazira.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL