Soudan/Sud-Soudan

 

6 juill. 2011

Soudan/Sud-Soudan

Les troupes soudanaises continueraient à affluer au Sud-Kordofan

Le projet satellitaire Sentinelle, lancé récemment dans le but de surveiller l'émergence de violences entre le Soudan et le Sud-Soudan, affirme aujourd’hui que le NCP continuerait à renforcer sa présence militaire au Sud-Kordofan. John Prendergas, le co-fondateur du projet Enough, qui est à l’origine de cette initiative, affirme en effet que selon des images satellitaires prises hier, « le Nord-Soudan semble ignorer ses engagements, positionnant du matériel et du personnel militaire pour d’intenses opérations offensives ». Selon ces images, environ 1000 soldats, ainsi qu’au moins deux hélicoptères d’assaut auraient été déployés dans Kadugli, la capitale de l’état. De son côté, un haut-responsable soudanais, Rabie Abdelati, nie ces allégations et réfute également les accusations du projet, selon lesquelles le Soudan ciblerait des civils de l’ethnie Nuba d’allégeance pro-sudiste. La MINUS s’est quant à elle dite dans l’impossibilité de confirmer ou d’infirmer ces accusations, ses observateurs ayant été empêchés de se rendre dans la zone par les belligérants. Le coordinateur régional de l’ONU au Sud-Soudan, David Gressly, a tenu à préciser que « toute forme d’attaque militaire du Soudan comme celles menées auparavant dans le sud sera contraire aux traités internationaux ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUS