Liban/TSL

 

13 juill. 2011

Liban/TSL

Selon Hariri : « le Hezbollah sait où se trouvent les accusés et ne les livrera pas au TSL »

Dans un entretien donné hier depuis Paris à la télévision libanaise, l’ex-Premier ministre libanais, Saad Hariri, a affirmé que le « Hezbollah sait où se trouvent les accusés et ne les livrera pas au TSL ». M. Hariri refuse de rentrer au Liban depuis trois semaines, évoquant des « risques d'assassinat ». Le parti de dieu domine le parlement libanais et est accusé par l’opposition de diriger le nouveau gouvernement de Najib Mikati présenté comme indépendant. Celui-ci s’est engagé à respecter la résolution 1757 du Conseil de sécurité de l’ONU portant création du TSL lors de l’investiture de son gouvernement le 7 juillet.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL