ONU/CPI

 

16 juill. 2011

ONU/CPI

La CPI est « dissuasive »

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour les enfants et les conflits armés, Radhika Coomaraswamy, a déclaré hier qu’en plus d’apporter de l’espoir aux victimes, la CPI était un outil de prévention des futurs crimes. « La justice efficace est dissuasive », a-t-elle affirmé. Dans un message diffusé à l’occasion de la « journée de la justice pénale internationale » qui aura lieu demain le 17 juillet, le juge Sang-Hyun Song a par ailleurs noté l’appui grandissant dont bénéficie l’institution. Il a en effet souligné qu'en plus des 114 États qui sont actuellement parties au traité de Rome, d’autres pays comme Grenade ou la Tunisie ont annoncé leur intention de rejoindre la CPI.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

ONU