Somalie/Kenya/Éthiopie

 

19 juill. 2011

Somalie/Kenya/Éthiopie

Le HCR s’alarme de la hausse du taux de mortalité dans les camps de réfugiés somaliens

Le responsable de la santé publique au HCR, Paul Spiegel, s’inquiète aujourd’hui de la hausse du taux de mortalité dans les camps de réfugiés somaliens qui continuent à se remplir au Kenya et en Éthiopie à un rythme soutenu, les Somaliens fuyant les violences et la sécheresse qui sévissent dans leur pays. « La situation à Dolo Ado (en Ethiopie) est terrible », indique-t-il, précisant que le taux de mortalité, au mois de juin, était de 7,4 sur 10 000 personnes, soit largement au-dessus du chiffre d’un mort par jour qui correspond au seuil définissant une situation d’urgence. Ce taux est « 15 fois supérieur à la moyenne et touche principalement les enfants âgés de moins de cinq ans », précise M. Spiegel, qui estime que si la communauté internationale n’agit pas très rapidement et de manière déterminée, cette situation d’urgence pourrait se tranformer en une famine de grande ampleur.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM