Liban

 

20 juill. 2011

Liban

Le Hezbollah se dit prêt à un dialogue sans condition

Le chef du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, a affirmé hier que son parti était prêt à participer à un dialogue national sans condition. Répondant à l’appel au dialogue lancé samedi dernier par le président libanais, Michel Sleimane. M. Nasrallah assure que « le Hezbollah supporte tout dialogue national et toute initiative visant à rassembler les Libanais autour d’une table quel que soit le sujet et l’ordre du jour ». Les partis d’opposition souhaitent que les discussions tournent autour du désarmement du Hezbollah. Le Courant du Futur, membre de la Coalition du 14 mars, a invité la Ligue Arabe à jouer un rôle de médiateur dans ces futures discussions et espère qu’une date sera prochainement arrêtée pour entamer les pourparlers.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL