Somalie

 

20 juill. 2011

Somalie

La guerre civile aussi responsable de la famine en Somalie

Le président de la Banque Africaine de développement, Donald Kaberuka, a déclaré hier à l’AFP, que « la guerre civile incessante, et pas seulement la sécheresse, a conduit la Somalie à la famine », alors que l'ONU a déclaré les régions de Bakool et de Lower Shabelle en état de famine. Pour M. Kaberuka, la solution à la crise humanitaire réside pour une grande part dans la recherche d’une paix durable. « L’urgence est de sauver les bébés, les mères, les enfants, tous ceux qui comptent » a-t-il ajouté. Le HCR estime qu’un quart de la population somalienne est soit déplacée à l’intérieur du pays ou réfugiée en dehors du pays. Pas moins de 135 000 somaliens auraient traversé les frontières cette année pour non seulement fuir les combats, mais également pour trouver de l’eau et de la nourriture.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM