RDCongo/ONU

 

22 juill. 2011

RDCongo/ONU

Un rapport de l’ONU exhorte le gouvernement à traduire les auteurs de viols en justice

Dans un rapport publié aujourd’hui, l'ONU appelle le gouvernement congolais à traduire en justice les auteurs de viols de masse et des autres violations des droits de l'homme, qui ont principalement été commis au Nord-Kivu. Bien que les auteurs des viols n’aient pas été formellement identifiés par les enquêtes, le rapport indique que ce sont principalement des éléments des Forces armées congolaises qui sont soupçonnés. « Le viol et la violence sexuelle ont été, pendant trop longtemps, systématiquement utilisés comme arme de guerre par différents éléments armés en RDC », déplore la Haut-commissaire aux Droits de l'Homme, Navi Pillay. Mme Pillay appelle par ailleurs à l’instauration d’un mécanisme de contrôle, lors de l’intégration des groupes armés, afin de s’assurer que les auteurs de graves violations des droits de l’homme ne rentrent pas dans les forces de sécurité.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUPOL - RDCongo EUSEC - RDCongo MONUSCO