Soudan/Darfour

 

26 juill. 2011

Soudan/Darfour

Le Soudan rejette toute ingérence étrangère dans son système judiciaire

Le chef du bureau politique du NCP, Qutbi al-Mahdi, a annoncé hier que son gouvernement rejetait la recommandation du Panel de haut niveau de l'UA sur la crise au Darfour concernant l’établissement de courts hybrides, comprenant des juges non-soudanais, chargées de juger les individus suspectés d’avoir perpétré des crimes de guerre au Darfour. M. al-Mahdi a également refusé d’accorder à la MINUAD un rôle de surveillance de ces procès. Le Soudan a mis sur pied plusieurs tribunaux spéciaux depuis 2005, mais ceux-ci n’ont encore produit aucun d’acte d’accusation.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD