Serbie/Kosovo

 

29 juill. 2011

Serbie/Kosovo

La situation est très tendue au Kosovo

Des Serbes du Kosovo bloquent aujourd’hui les routes autour des postes frontaliers de Jarinje et de Brnjak, déclarés zones militaires interdites hier par la KFOR. Les manifestant, qui bloquent tout trafic, se disent prêt à tout afin d'empêcher le passage de troupes de l'OTAN. Le Commandant de la KFOR, Erhard Buhler, a averti hier que ses militaires, qui avaient été visés par des tirs mercredi, « peuvent recourir à la force, ils peuvent utiliser leurs armes pour se défendre, pour défendre toutes personnes, les biens, la zone militaire ». Le président serbe, Boris Tadic, a lancé un appel au calme alors que le Premier ministre kosovar, Hashim Thaci, a affirmé que « ces actes de violence ont été ordonnés, coordonnés et gérés par les plus hautes structures politiques du gouvernement » serbe. Les tensions ont débuté lundi lorsque la police kosovare s’est déployée dans le nord du Kosovo afin de prendre le contrôle de postes frontaliers et d’y appliquer un embargo commercial sur les produits serbes. Un policier kosovar a été tué le lendemain et le poste-frontière serbe de Jarinje a été incendié mercredi.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK