Serbie/Kosovo

 

29 juill. 2011

Serbie/Kosovo

Appel au calme face à une situation explosive

La MINUK a fortement dénoncé hier les affrontements survenus au cours de la semaine dans le nord du Kosovo et se dit prête à faire de son mieux afin de calmer la situation, qualifiée de « baril de poudre » par le ministre serbe des Affaires étrangères, Vuk Jeremic. La chef de la diplomatie de l'UE Catherine Ashton, a également lancé un appel au calme, qualifiant les violences de mercredi d’« intolérables ». Pour sa part, la police serbe a renforcé ses effectifs à la frontière et afin de bloquer tout extrémiste souhaitant la traverser. Bien que les violences de mercredi ne se soient pas répétées, la situation reste encore très tendue aux postes frontières entre les deux pays.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK