Somalie

 

3 août 2011

Somalie

Radikha Coomaraswamy se félicite de l'adoption de la résolution 2003

La Représentante spéciale de l'ONU pour les enfants et les conflits armés, Radikha Coomaraswamy, s'est réjouie hier de l’adoption le 30 juillet de la résolution 2003 qui étend et élargit le mandat du Groupe de surveillance de l'ONU sur l’Érythrée et la Somalie, de manière à appliquer des sanctions contre ceux qui violent les droits des enfants. « À partir d'aujourd'hui, en Somalie, si vous tuez, mutilez, utilisez ou violez sexuellement des enfants, ou si vous attaquez leurs écoles et les hôpitaux, vous pouvez être sanctionné. C'est une étape supplémentaire vers la fin de l'impunité pour ceux qui violent les droits des enfants dans les conflits armés », a déclaré Mme Coomaraswamy, qui a également exhorté le Bureau politique de l'ONU pour la Somalie, l'UNPOS, « à redoubler d'efforts pour réunir des informations sur les violations graves contre les enfants ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM BUPNUS