Liban

 

3 août 2011

Liban

Première session parlementaire sous le gouvernement Mikati

Le Parlement libanais commence aujourd’hui sa première session parlementaire sous le gouvernement Mikati. La tentative précédente pour tenir une session parlementaire s’était soldée par un échec suite au refus de l’opposition de participer. Les parlementaires doivent étudier entre autre la question des salaires de la fonction publique et celle de la surpopulation carcérale. Par ailleurs, Le chef du Parti Socialiste Progressiste (PSP), Walid Jumblatt, déplore que certaines zones de Beyrouth soient transformées en zone de sécurité. « Transformer des rues et des quartiers de Beyrouth en zone de sécurité n’aide personne » affirme-t-il, avant d’ajouter que « la capitale est une ville pour tous les libanais et un foyer pour toutes les affiliations politiques et la diversité intellectuelle ». Depuis le début de la répression en Syrie, les affrontements entre libanais pro Al Bashar et les partisans de la contestation se sont multipliés à Beyrouth entraînant la mise en place de ces zones. M. Jumblatt estime « nécessaire que l’encadrement du droit de manifester pacifiquement se fasse dans un cadre légal ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL