Soudan

 

4 août 2011

Soudan

Le Soudan ne veut pas du transfert du personnel de la MINUS vers la FISNUA

Le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, Al-Ubayd Muruah, annonce aujourd’hui que son gouvernement refuse que du personnel de la MINUS soit transféré à la FISNUA. Le porte-parole a qualifié cette décision de « mesure préventive » afin d’éviter « toute manipulation du rôle de la FISNUA ». M. Muruah a justifié cette mesure en arguant que le Conseil de sécurité de l'ONU avait déjà essayé de contourner le mandat de la MINUAD lors de sa prorogation d’un an le 29 juillet afin de lui permettre d’appliquer le mandat d’arrêt international émis par la CPI à l’encontre du président soudanais, Omar El-Béchir, pour crime contre l’humanité et crime de guerre. « Cette tentative est une ingérence du Conseil dans les affaires internes de notre pays et ternit notre image » insiste-t-il. « Il doit être clair pour la communauté internationale que le rôle de la MINUS est terminé » conclut-il.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA MINUS