Somalie

 

6 août 2011

Somalie

Les shebab se retirent de Mogadiscio

Le président somalien, Sharif Cheikh Ahmed, annonce aujourd’hui que les insurgés shebab ont abandonné dans la nuit d’hier à aujourd’hui leurs positions dans la capitale somalienne Mogadiscio. « L'ennemi a été défait, ils se sont retirés de Mogadiscio et nous les combattrons pour les éliminer dans le reste du pays », clame-t-il. Un porte-parole des shebab, Ali Mohamed Rage, indique « un changement de tactique militaire » pour expliquer ce retrait et ajoute que les rebelles gardent leurs positions dans d’autres villes. Selon des experts et la population locale, ce retrait serait causé par des problèmes financiers et des divisions internes plus que par la situation militaire sur le terrain. Le porte-parole de l’AMISOM, Paddy Ankunda, indique de son côté que des vérifications sont en cours pour établir si les insurgés avaient opéré un retrait total ou partiel de la capitale somalienne. « Nous sommes très, très prudents: il pourrait s'agir d'un piège », fait-il remarquer. De plus selon lui, les rebelles se sont mélangés à la population et seront désormais plus difficile à combattre car ils vont passer en stratégie de guérilla. Ainsi, il estime avoir « besoin de plus de troupes maintenant qu’auparavant car la zone à couvrir est devenue trop grande pour [les forces gouvernementales] ». Pour l’heure actuelle, cette retraite signifie la fin des combats quais-quotidiens dans la capitale et un meilleur accès de l’aide humanitaire aux populations.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM EUTM- Somalie