Liban

 

7 août 2011

Liban

Le Liban défend sa position envers la Syrie

Le ministre libanais des Affaires étrangères, Adnan Mansour, assure aujourd’hui que le fait que son gouvernement se soit dissocié de la déclaration du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant la répression en Syrie ne constituait pas une confrontation avec la communauté internationale. « La position du Liban devant le Conseil de sécurité envers la Syrie découle de ses relations historiques et [fraternelles] et des intérêts partagés entre les deux pays », indique-t-il avant de souligner que le Liban pratique une politique positive à l'égard de ses alliés. L’opposition libanaise, de son côté, a qualifié l’attitude du gouvernement libanais de « honteuse » et estimé qu’il avait failli à manifester son appui aux droits humains.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL