RDCongo

 

8 août 2011

RDCongo

Deux membres des FDLR comparaissent pour crimes contre l’humanité

Le président du tribunal militaire de garnison de Bukavu, la capitale du Sud-Kivu, indique aujourd’hui que deux combattants des FDLR dont un commandant comparaissent aujourd’hui en chambre foraine pour crimes contre l’humanité. Ils seraient coupables de viol, pillage, meurtre, détention d’armes de guerre et enlèvement, commis entre juin et octobre 2006 dans le secteur de Bunyakiri. Six autres personnes, toujours en fuite, sont en outre jugées dans le cadre de cette affaire. L’ONU et l’ONG Avocats sans Frontière financent les audiences foraines en RDC.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUPOL - RDCongo EUSEC - RDCongo MONUSCO