Soudan/ONU

 

9 août 2011

Soudan/ONU

Khartoum remet en question les motivations du Conseil de sécurité

Le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, Al-Obaid Marawih, a remis hier en question les motivations du Conseil de sécurité quant à la réunion qu'il a tenue hier sur le Sud-Kordofan. Celle-ci devait avoir lieu jeudi mais a été avancée à hier, semble-t-il pour que le chef des opérations de paix, Alain Le Roy, puisse y assister avant de quitter son poste mercredi. Soulignant que la situation sur le terrain s’améliorait, M. Marawih a accusé le Conseil d’avoir avancé la date de la réunion par peur de déroulements positifs et a déploré l’implication de « groupes de pression » qui cherchent à ternir l’image du Soudan.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FISNUA