Haïti/ONU

 

10 août 2011

Haïti/ONU

La MINUSTAH accusée de déverser des matières fécales près d’une rivière

André Renard, le maire de la ville de Hinche, dans l’est d’Haïti, accuse aujourd’hui la MINUSTAH d’avoir déversé le 6 août dernier plusieurs camions de matières fécales dans le quartier Sully, à proximité de la rivière Guayamoc. Condamnant cette « atteinte à la dignité humaine », M. Renard demande le départ du contingent népalais. « Ce sont des porteurs de la bactérie Vibrio cholerae, ils viennent nous exterminer, il est temps qu’ils partent », insiste-t-il. La MINUSTAH, qui est accusée d’être à l’origine de l’épidémie de choléra qui sévit au pays depuis octobre dernier, n’a pas encore réagi à ces accusations.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH