Haïti/Brésil

 

10 août 2011

Haïti/Brésil

Le Brésil envisage un retrait de ses troupes engagées dans la MINUSTAH

Le nouveau ministre brésilien de la Défense, Celso Amorim, en poste depuis le 8 août, annonce aujourd’hui son intention de mettre fin à la participation de son pays à la MINUSTAH. M. Amorim estime que « même si le pays est loin d’être un havre de paix », celui-ci est en voie de se stabiliser avec l’élection de Michel Martelly à la présidence. Il rajoute que ce retrait est motivé par des raisons financières. Aucun échéancier n'a pour l'heure été avancé. Avec plus de 2100 Casques bleus déployés au sein de la MINUSTAH, le Brésil est le principal contributeur de troupes de la mission.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH

 

 

 

États liés :

Brésil